Lee originale 1970
Quelques actus choisies par HollyJim
Jean Eustache
Jean Eustache derrière la caméra

5 films français à revoir en 2010

publié le 6 janvier 2010

Le mois de janvier étant propice aux résolutions, profitons en pour tenter d'écrire quelques articles façon blog.
Voici donc le premier de la série.

Juste une liste. Et plutôt que fantasmer sur les films à venir en 2010, voici un choix réalisé sans trop réfléchir de films rares, parfois invisibles depuis des années.

1. La campagne de Cicéron de Jacques Davila (1988)

Un vrai défi à relever. Le film n'est pas disponible en DVD, sans soute guère plus en VHS. J'ai quelques rares souvenirs de ce film avec Jacques Bonnaffé et Tonie Marshall. Vu il y a très, très longtemps sur Canal plus.
Ajout inespéré du 09-02-2010, La Campagne de Cicéron va finalement sortir en DVD.

2. Un enfant dans la foule de Gérard Blain (1975)

Un peu plus facile. Le film a été édité en DVD par un petit label il y a quelques années. Le hic, c'est qu'il faut s'accrocher pour le trouver à présent. Il est disponible sur amazon pour 130€. Un peu cher. Vu lors de la rétrospective Blain à la Cinémathèque.

3. Du côté d'Orouët de Jacques Rozier (1969)

Celui-là, Potemkine l'a édité en DVD l'année dernière. Il faut juste trouver le temps de le regarder. Vu au cinéma il y a plusieurs années. Les filles (évidement nombreuses) avec qui je l'avais vu trouvaient les filles du film insupportables. Pas moi...

4. Faubourg St-Martin de Jean Claude Guiguet (1985)

Le film est étrangement disponible en DVD à la médiathèque de ma ville, de même que Les Belles Manières. Mais pas Le Mirage, ni Les Passagers. Afin d'enrichir mes statistiques personnelles, il faudra que je demande à ma bibliothécaire le nombre de sorties de ces deux documents. J'évoquerai un jour plus longuement ma rencontre avec Guiguet. Vu lors d'un cycle consacré au réalisateur, en sa présence.

5. Lumière d'été de Jean Grémillon (1942)

Jean-Claude Guiguet voyait en Grémillon "le frère de Mizoguchi et de john Ford." Je me souviens de magnifiques décors naturels qui s'avèrent être ceux du barrage de l'Aigle alors en construction, appelé également barrage de la Résistance. Un café, une lumière très crue sur de la pierre, un bal masqué... Vu deux fois à la cinémathèque, le film n'est pas disponible en DVD, il passe parfois à la télé.

Bonus : La Maman et La Putain de Jean Eustache (1973)

Plus possible de le regarder sur un VHS usée jusqu'à la corde (autre résolution, ne plus employer d'expressions toutes faites), il faut guetter son passage en salle.


Retour en haut de page