Lee originale 1970
Quelques actus choisies par HollyJim
Gerda Maurus dans La femme sur la Lune
Gerda Maurus La Femme sur la Lune

Trois films allemands à revoir en 2010

publié le 16 janvier 2010

Seulement 3 films allemands, c'est de la provoc, surtout après une liste de 10 films américains.
Mais rappelons que ces listes ne sont que l'expression, à un instant T, du désir d'une personne, moi-même, de revoir une poignée de films. Et les critères de sélection n'ont rien de scientifique. Il ne s'agit que de désir. Justement, dans un entretien, un réalisateur allemand contemporain dont j'ai oublié le nom, et dont je ne sais pas si j'ai vu un film, trouvait que le cinéma contemporain n'était plus travaillé par le désir. Et que les spectateurs ne désiraient plus les films. Le désir tient à peu de chose, un nom, la réputation d'une oeuvre, une image, un titre. Essayons donc d'être plus précis quant à la nature de ce désir.

1. La Femme sur la Lune de Fritz Lang (1929)
Vu une seule fois lors d'un passage au Cinéma de minuit. En fait enregistré et regardé plus tard, seul. Le film étant complètement muet, comme certains films que l'on voit à la Cinémathèque dans un silence troublé par des ronflements qui ne tardent pas à se faire entendre. Quand ce n'est pas quelqu'un qui se réveille en réclamant du son. Un film peut difficilement être séparé des conditions de sa projection. Au bout d'une vingtaine de minutes, je me souviens avoir interrompu le film pour mettre un disque de Michael Nyman (la BO de Drowning By Numbers de Peter Greenaway). Le résultat fut fabuleux. Les images et le son se mariaient parfaitement, aussi bien dans les moments de tension, de tendresse, que pour le décollage de la fusée ainsi que son alunissage en catastrophe (j'avais bien sûr mis le disque en boucle, le film durant plus de deux heures). Et puis il y a ces plans magnifiques sur le beau visage de Gerda Maurus...

2. La Femme du Chef de Gare de R.W. Fassbinder(1977)
Je l'ai vu au cinéma lorsque je travaillais sur L'année des Treize Lunes. Le film existe en version télé et en version cinéma. Il fait partie des "reconstitution historiques" réalisées par Fassbinder. Ce film est un des nombreux absents de l'édition des films de Fassbinder en DVD de Carlotta. Rien que cette absence en fait un film à désirer revoir. C'est le moins que l'on puisse rendre à un cinéaste qui a tant travaillé le désir. Mais où le voir ?

3. Le Dernier des Hommes de F.W.Murnau (1924)
Après deux femmes, un homme. Le dernier des hommes. Il y est question d'un homme humilié, de la foule bête et méchante... Bref, le quotidien. Vu à la télé il y a longtemps. Je me souviens d'une grande vibration, je me souviens du grand hôtel, des toilettes de l'hôtel, des favoris du "héros", je me souviens d'une cour d'immeuble qui me fait penser à celle de M le Maudit, mais ma mémoire est confuse. D'où l'envie de le revoir.


Retour en haut de page